Souillé et son village

Notre village (1 fleur) vous permettra de passer des vacances, un week-end de détente"Nature", ou seulement le temps d'une étape, à proximité de la rivière "Sarthe" à 400 m, ou des plans d'eau de "Beaumanoir" à La Bazoge (2 km), pour les amateurs de pêche ou simplemeent de baladeees bucoliques.
Les amateurs de randonnées pédestres, et son GR 36, ou vélo ou VTT dans notre bocage ou massif forestier proche.


Un peu d'histoire :

Dès la préhistoire, la présence d'activités de forge est attestée (Les Landes). L'installation du village d'origine date du Ve siècle, sous le vocable de "Saint Martin".
Un atelier monétaire fut implanté à l'époque mérovingienne. Le pouvoir féodal fut exercé par le châtelain de la Guierche, dont le château se situait au bord de la rivière Sarthe, près du passage à gué, près du moulin à grains.
Au XIe siècle, Herbert de La Guierche fait don de l'église  et du village ancien de Souillé, aux religieux bénédictins de l'Abbaye "Saint Martin de Sées", dans l'Orne.
Au XVe siècle le domaine est affermé. L'étendue des terres cultivables augmente après la vente des landes royales achevées vers 1571.
L'activité de Souillé demeure essentiellement agricole jusqu'à la fin du XXe siècle et fut l'une des principales communes productrices de chanvre dans le canton de Ballon.
A ce titre, on compte encore aujourd'hui neuf fours à chanvre dont cinq restaurés ces dernières années.